questions/reponses sciences-humaines methode coué epictete fal-nameh temoignages voyance clermont ferrand voyance sagesse du tarot travaux occultes


   

Lame 4

L'EMPEREUR

( Le Roi )

Nombre : 4

Lettre : Daleth

Voici l'image d'un homme vigoureux portant tous les attributs de la souveraineté. Il est assis sur un cube, son trône. Il est le souverain du monde matériel. Les Romains l'appelaient Jupiter. Sa position assise rappelle le signe de Jupiter :2F . La ligne ouverte vers le haut s'appuie sur le signe symbolique de la matière, la croix.

Le roi porte un casque jaune orné de rouge, terminé par six pointes comme une couronne, et représentant l'étoile à six branches faite de deux triangles entrelacés. Lorsque l'on prolonge cette étoile dans la troisième dimension, on obtient les deux tétraèdres contenus dans le cube.

La couleur jaune du casque révèle la faculté du roi de manifester ses hautes forces spirituelles par la pensée, l'écriture et la parole. Les bordures rouges du casque font encore allusion à sa spiritualité et à sa sagesse. La couleur foncée de ses cheveux et de sa barbe explique qu'il s'occupe du monde matériel. La mythologie romaine l'appelle Jupiter, les Grecs Zeus. dieu de la sagesse et souverain divin de la terre.

Son être intime est habillé de rouge, mais on n'aperçoit ce collant que sur ses jambes et ses bras. Le reste est caché par d'autres vêtements. Le buste et les épaules sont recouverts d'une cuirasse bleu clair. Sur sa poitrine, nous voyons à droite, le soleil et à gauche, la lune. Cette cuirasse représente l'impartialité, l'objectivité et la force de résistance du roi contre des ennemis et des attaques extérieures. Le soleil et la lune révèlent qu'il réunit en soi les deux grandes énergies — masculine-positive du soleil et féminine-négative de la lune — disposant des deux et travaillant avec elles dans l'univers. La lourde chaîne d'or qu'il porte autour du cou symbolise sa solide intelligence.

La cuirasse est garnie de pans rectangulaires rouges à bords jaunes qui cachent en partie la tunique bleue et les manches. Il manifeste donc aussi la spiritualité, la bienveillance et la bonté. Ses pieds sont chaussés de bleu indiquant que l'amour pur et l'humanité conduisent ses pas. Sa main droite tient un sceptre imposant terminé par trois folioles en forme de lis, montrant ainsi qu'il travaille avec des forces masculines-positives.

Dans sa main gauche, il tient un globe vert, symbole de sa puissance sur le monde terrestre. Cette puissance n'est pas de la violence mais la force irrésistible de l'amour universel. C'est pourquoi le globe est vert et sa taille si importante.

L'Empereur est assis sur un gros cube jaune paré d'un aigle brun. Le cube est la forme la plus simple de la cristallisation de la matière, celle du sel. *

Il est assis sur un cube car, bien qu'il soit, grâce à sa spiritualité au-dessus de la matière, le roi a besoin de la base solide de cette matière et du monde physique pour exercer son activité. Il domine la matière et l'emploie à la transmutation des forces matérielles en forces spirituelles ce qu'il démontre en formant avec ses jambes une croix, symbole de la matière.

Le cube représente une matière très fine au travers de laquelle il manifeste sa sagesse. Cette matière est le cerveau de l'homme et c'est pourquoi le cube est jaune. C'est une matière intelligente. C'est par leur cerveau que les hommes manifestent les grandes vérités et les idées divines du roi du ciel. Sans lui, le roi ne pourrait exprimer et transmettre sa sagesse par la pensée, la parole et l'écriture. L'aigle brun est le symbole de la matière, mais non plus dans son expression instinctive qui, pareille au scorpion, rampe sur terre, mais une matière servant à la manifestation des pensées élevées de l'esprit-monde et pouvant voler haut dans les airs. L'aigle tourne la tête à droite, donc du côté masculin-positif, indiquant le travail toujours masculin- positif et créateur du roi. La signification de ce cube nous apparaît encore mieux si nous songeons à la Caaba, à la Mecque, centre du culte mahométan. La Caaba est un édifice cubique qui, selon la tradition, fut construit par Abraham. Sur toute la terre, à l'heure de la prière, chaque Mahométan se tourne vers la Caaba et, une fois dans sa vie, tente de faire un pèlerinage à la Mecque. A l'intérieur de la Caaba, entre trois colonnes, se trouvent douze lampes d'argent plus une treizième au centre. Les colonnes symbolisent la divine Trinité et les lampes, les douze signes du zodiaque avec le soleil au milieu. La Caaba n'a aucune fenêtre, mais une porte unique percée à sept pieds de hauteur et à laquelle on accède par une échelle à sept barreaux. Les Mahométans nomment la Caaba « maison de Dieu » ce qui ne signifie rien d'autre que l'être humain lui- même. La symbolique de la Caaba est si limpide qu'il est presque superflu de l'expliquer : la Caaba représente le cube, la matière, le corps de l'homme dans lequel habite le Moi divin, DIEU; les trois colonnes la divine Trinité qui anime le corps des forces divines du Logos. Christ dit : « Le royaume des cieux est en vous ». Nous trouvons le même symbole, le cube abritant le principe divin, dans l'Apocalypse de la Bible, illustré ici par l'agneau immolé. Jean raconte ce qu'il vit : « Puis un des sept anges... vint et il m'adressa la parole en disant : Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau, la conscience de l'homme qui va s'unir au principe divin. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu... Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d'or afin de mesurer la ville, ses portes et sa muraille. La ville avait la forme d'un carré... la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. (Donc un cube ! ) ... La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur... Je ne vis point de temple dans la ville : car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple ainsi que l'agneau. La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau ! » Comme nous le constatons, le visionnaire de la Bible vit aussi le corps de l'homme illuminé et délivré pareil à un cube devenu transparent, la forme première de la cristallisation de la matière, duquel la lumière de Dieu — le principe divin s'immolant — illumine l'agneau de ses feux divins.

Aux pieds du roi, nous retrouvons la même fleur qui, à l'état de bouton, se trouvait derrière le magicien. Elle signifiait alors que l'homme n'était pas encore conscient et que la plus grande partie de son être était encore derrière le conscient, soit dans l'inconscient. Ici, la fleur est devant le roi et déjà, commence à s'ouvrir. Elle n'est donc plus en bouton. L'être qui se trouve à cet échelon est sensiblement plus éveillé qu'à celui du magicien. Il contrôle son corps, sa forme matérielle. Il possède une certaine maîtrise de soi. Il utilise son corps comme une source dont il transmue les énergies physiques en forces spirituelles. Il avance ainsi plus rapidement vers le but. Son âme n'est plus un bouton, elle s'ouvre peu à peu et radie la lumière divine, l'amour. Une idée se fait jour en lui : le niveau psychique de l'homme ne dépend pas de ce qu'il sait. mais de l'amour qu'il a en lui. Il doit réaliser ce que son entendement a appris et compris. Il ne doit pas garder pour lui les expériences vécues et son savoir, mais les transmettre aux êtres encore ignorants. Il dispose déjà d'une maîtrise de soi et domine ses instincts. La force qu'il en retire doit lui permettre d'aider les autres aussi bien que lui-même. Il aperçoit déjà le but suprême et doit consacrer sa vie à se spiritualiser toujours plus et à conduire ses semblables sur le chemin de la spiritualité. Il a déjà beaucoup lu, beaucoup appris et il a entendu mainte vérité divine de la bouche de ceux qui ont atteint le but. Il a vécu beaucoup d'expériences et peut ainsi distribuer de précieux trésors. Toujours plus nombreux, les gens se pressent autour de lui pour demander aide et conseil et il essaie de soulager la souffrance des homnies. Il aide partout où il peut; la miséricorde et l'amour universel s'épanouissent dans son coeur tout comme la fleur ouvre ses pétales.

La carte du Roi porte le chiffre 4 et la lettre DALETH.

Le chiffre 4, en tant que forme géométrique, carré ou croix, se retrouve dans le cube. Car si nous étalons la gaine du cube, nous obtenons une croix.

Les six côtés du cube forment des carrés égaux. Sur toute la terre et dans toutes les religions, les formes géométriques du carré et de la croix sont les symboles de la matière. Sur les deux bras de la croix, le temps et l'espace, l'esprit-monde, le Logos, Christ, est crucifié. Le présent absolu se trouve au point d'intersection des deux bras de la croix. Le temps et l'espace s'y réunissent. Pour nous esprits incarnés, ce point, le présent absolu, représente l'unique possibilité d'atteindre dans le corps encore, la RÉDEMPTION, la LIBÉRATION. Sinon, nous sommes « crucifiés » dans le temps et l'espace. Seule la persévérance dans un présent absolu avec une conscience absolue peut nous libérer de la crucifixion dans le temps et l'espace. Alors, nous ressuscitons dans l'éternité. Le symbole de l'homme crucifié sur la croix est aussi ancien que l'humanité. Partout, aussi bien en Amérique qu'en Orient, on a trouvé de tels crucifix dans les fouilles.

Le chiffre 4 apparaît encore comme symbole dans les quatre grands courants prenant leur source au milieu du paradis et partant vers les quatre points cardinaux; puis, dans la vision d'Ezéchiel, les quatre grands signes du zodiaque : le Lion, le Taureau, l'Ange ( Verseau) et l'Aigle ( Scorpion) et se retrouve encore dans les quatre visages de Dieu dans la religion" philosophique hindouiste.

Cette carte du Tarot l'EMPEREUR complète celle de l'IMPÉRATRICE. Le roi représente l'aspect masculin-positif, la reine l'aspect féminin-négatif d'une seule unité divine. Les chiffres 3 et 4 donnent la somme 7, chiffre-clé au niveau terrestre. C'est pourquoi l'échelle qui monte à la Caaba compte sept marches. Additionnons le chiffre 7 selon la méthode -mystique. 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 et nous obtenons le nombre 28. La somme du nombre 28 représente le nombre divin de la perfection, de l'accomplissement de la création, le nombre 10. Le zéro ne compte pas dans la valeur mystique car il symbolise l'univers. Le résultat final est donc le chiffre divin 1. Nous obtenons le même résultat en additionnant, selon la même méthode, le chiffre 4 soit : 1 + 2 + 3 + 4 = 10. Le résultat final est de nouveau 1.

La lettre DALETH est l'illustration du principe stimulant et actif de l'univers. C'est par lui que Dieu donne la forme des corps et de tous les aspects de la matière. Daleth correspond au quatrième Sephirot Chesed, l'amour et la bonté.







 
www.voyanceclermontferrand.fr