questions/reponses sciences-humaines methode coué epictete fal-nameh temoignages voyance clermont ferrand voyance sagesse du tarot travaux occultes


APPRENDRE LES TAROTS DE MARSEILLE
 
12 LE PENDU
 
medioline le pendu
 

Le premier sens de cette lame est une sujestion, d’un esclavage. L’homme suspendu n’est pas libre. On peut y voir la soumission à tout ce qui est anti-naturel aussi bien sur le plan collectif que sur le plan microcosme.

La position anti-naturelle de l’homme entravé aux pieds rappelle le signe du poisson, celui des pieds et la maison 12, celles des épreuves. Ce signe neptunien est aussi celui d’une évasion par le psychisme. Le sens profond de la lame est celui-ci : si le consultant recherche une acquisition dans la matière, il échouera. Seul le plan spirituel, par un sacrifice, lui est ouvert.

Par analogie au cercle zodiacal, le 12 signifie une fin et une évasion hors de la matière. C’est la fin d’un cycle important qui ne peut se conclure que par le sacrifice de tout ce qu’on a acquis sur le plan matériel et qui vous fuit.

C’est la fin d’un attachement, ou plus grave, la dépendance à l’égard de tout ce qui est physique, d’une illusion sentimentale, d’un asservissement. Lame d’esclavage, elle s’oppose au libre arbitre. L’être doit payer le prix d’un faux jugement. La position, la tête en bas, montre qu’on considère les choses sur un plan inversé et qu’on se prive de la claire vision, préalable à toues actions efficaces.

C’est une des lames les plus maléfiques du tarot dans l’ordre matériel. Dans les autres plans, elle indique toujours que l’être a pris une mauvaise direction (par exemple aveuglement dans le cas d’un amour adultère dans l’optique d’une liaison ou d’un mariage fraudé sur le plan d’une association, etc…). Tout se passe comme si le jugement du consultant était troublé. Ce qu’il désire n’a pas la valeur qu’il lui attribuait. La nécessité d’un réexamen général s’impose.

Trouble de la conscience, hésitation, dualité. On s’interroge sur la voie à prendre. Nécessité d’un retour en arrière. Cette lame doit acheminer vers un nouveau guide et de nouvelles règles de vie.

Libération par un sacrifice, un renversement est nécessaire. Le pendu impliquant une perte sur le plan physique, peut signifier un gain spirituel par l’abandon de ce qui gênait, encombrait et débouchait sur l’indécision, le flottement et le manque de volonté.

Eloignement d’une sécurité, sacrifice nécessaire. Lame de trahison, de tromperie, d’abandon du partenaire notamment sur le plan affectif ou conjugal. On risque d’être trahi par la personne qui est la plus chère, fuite et désagrégation sans espoirs.

Est lié aux influx neptuniens en chute ou en exil. L’éloignement et la dualité sont ainsi reliés à Neptune.

 

MAISON 1 : Vie physique. Initiative.

Une épreuve attend le consultant, la nature des lames mineures et de la lame majeure placée en maison 7 en précisera la nature. On piétine et on risque de se détourner de la voie. Esprit influençable et mauvais moral ou santé déficiente.

MAISON 2 : Les biens, l’argent, la vie financière.

Epreuves financières, difficultés à tenir ses engagements ou mauvaises rentrées d’argent. Risque de faillite ou d’effondrement.

MAISON 3 : L’entourage, frères et sœurs. Lettres, messages.

Ennuis ou difficultés pour frères et sœurs. Le consultant risque de ne pas trouver beaucoup de compréhension parmi son entourage. Les petits déplacements sont contre-indiqués.

MAISON 4 : Foyer. Patrimoine. Famille. Immobilier.

Epreuve familiale, les parents sont touchés (maladie, coup du sort, etc…). Avec de mauvaises lames en 7 : désagrégation du foyer, adultère ou abus de confiance.

MAISON 5 : Les amours. Les créations. Les enfants.

Lame indiquant ici pour le consultant la fin d’un amour ou d’une trahison domestique, la fuite d’une personne à laquelle il tenait. Dans certains cas : ennuis touchant un enfant ou à son sujet. Période de confusion.

MAISON 6 : Le travail. Les obligations. La santé. Le régime.

Ennuis de santé, perte de fluide, dévitalisation, déficience momentanée. Le consultant peut essuyer des déboires dans son travail, surtout du fait de grèves, interruptions, changements, etc…Difficultés à maîtriser la vie professionnelle.

MAISON 7 : Ce que l’on donne aux autres, le conjoint.

Défavorable à la vie conjugale. En cas d’union, possibilité de fuite ou d’adultère du conjoint ou au moins mésententes. Les associations sont déconseillées. Le consultant risque de tomber sur des partenaires (affaires, amour) déloyaux.

MAISON 8 : Métamorphoses. Capitaux. Sexualité. Mort. Changement.

Les affaires financières seront peu heureuses. Risque de tromperie, de partenaire ou d’associé malhonnête. Période de fatigue, mauvais moral…

MAISON 9 : L’étranger. Les procès, la justice. L’enseignement.

Le consultant n’a plus les forces nécessaires à ses entreprises. Désillusion venant de l’étranger. Dans le cas de relation avec la justice : risque de perte de procès.

MAISON 10 : Destin (amour). Honneur. Elévation.

Une sérieuse désillusion attend le consultant. Il aura tendance à réagir par la fuite, par l’abandon de ses responsabilités, pouvant atteindre et dissocier celle-ci.

MAISON 11 : Les amis. La politique. La publicité. Les espoirs.

Désagrégation du climat amical, quelques fois même du plan affectif. Un ami risque de trahir le consultant, qui éprouvera de nombreux déboires dans ses projets et devra différer la réalisation de nombre d’entre eux. Prudence nécessaire dans les relations.

MAISON 12 : Les épreuves. Les hôpitaux, maladies graves. Amours secrets.

Les associations sont déconseillées (contre-indiquées). Les épreuves auront tendance à être diffuses, sans limitation ni précision dans le temps. Inimitiés qu’on cernera difficilement. Santé qui aura besoin d’être stimulée, notamment au point de vue psychique.
 
medioline voyance

Copyright © 2007 [medioline]. Tous droits réservés.Révision : 13 octobre 2007.

 
 
www.voyanceclermontferrand.fr