questions/reponses sciences-humaines methode coué epictete fal-nameh temoignages voyance clermont ferrand voyance sagesse du tarot travaux occultes
Err

voyance Clermont-Ferrand-06.26.72.17.27
APRENDRE LES TAROTS DE MARSEILLE
 
8 LA JUSTICE

medioline la justice

 
La balance et le glaive représentent le pouvoir de juger, c’est-à-dire de comparer, de peser et d’examiner et celui de châtier. La justice montre l’irruption du plan des principes sur le plan matériel, avec rigueur et inflexibilité. C’est également la recherche d’un équilibre. La pesée des âmes en vue de leur mérite et de leur destin futur, est le fait d’une puissance extérieure au consultant.

Le nombre 8 évoque un serpent. Il est le symbole de l’infini et ne possède ni commencement ni fin, son graphisme évoquant les cycles éternellement renouvelés jusqu’à la sanction divine. Le 4 multiplié par 2, chiffre de la polarité, implique deux pôles matériels, tension qui exige un renouvellement et une possibilité d’équilibre par l’intervention cosmique. Ce chiffre est donc essentiellement celui d’un nouvel équilibre, ce qui est conforme à la justice qui, sur le plan humain, symbolise cette intervention des principes.

La loi des causes et des effets, du karma (actions). Ceux-ci sont présents en nous du fait de nos ascendant (et déterminent l’heure de notre naissance) à la fois sur le plan physiologique et sur le plan de la mission à accomplir. La justice est à la fois grâce, douceur et rigueur. La balance et l’épée pèsent la matière et la tranchent.

C’est une lame de rigueur. Le consultant doit en attendre les effets que ses actes, venus du présent et du passé, peuvent susciter dans l’avenir. Elle est invincible et, répartissant la matière selon les lois cosmiques, se place par cela même en dehors de tout sentiment. Pour bénéficier de sa loi, il faut échapper à toute illusion.

Lame d’exécution, elle délivre ici un verdict. Sa clarté relève de la descente du principe dans la matière. Elle équilibre et fait appel à l’équité. Seule la confusion doit la craindre.

Le cycle des sept premières lames et clos. La justice ouvre un autre cycle de connaissance qui s’achèvera avec la tempérance. La lame qui fait suite, le diable, lame 15, peut alors représenter un châtiment. Le principe de rigueur de justice ne peut être fléchi.

Expression d’une rigueur, d’une juste rétribution, souvent d’un nouvel équilibre. Contact possible avec la justice. Le consultant ne doit s’attendre à ne récolter que ce qu’il a semé. Sur le plan sentimental et affectif, cette lame est assez dure car elle signifie souvent la fin d’une illusion (par exemple, un divorce). Les procès sont indiqués également par ses influx.

Se trouve en relation avec les influx de Saturne en exil. Sa puissance, sa lourdeur, son retard, mais aussi sa venue sont inéluctables en. D’où son pouvoir de densité, de poids et de justice.

MAISON 1 : Vie physique. Initiative.

Le consultant pourra se trouver face à un procès, à un différend, à un débat. Il devra s’en remettre à une décision d’autrui. Cette lame protège en cas de difficulté à condition que l’honnêteté et l’impartialité se trouvent dans le caractère du consultant. Elle tranche et met fin aux hésitations. S’avérant favorable.

MAISON 2 : Les biens, l’argent, la vie financière.

Association ou partage. La vie financière est soumise à un nouvel équilibre. En cas de mauvaises lames, déboires ou pertes d’argent du fait de la justice, procès etc…

MAISON 3 : L’entourage, frères et sœurs. Lettres, messages.

Nouvelles d’un procès ou d’un débat. Nouvel équilibre dans l’entourage. Les voyages sont peu favorisés et demandent de la prudence, des contestations avec




medioline voyance
 

Copyright © 2007 [medioline]. Tous droits réservés.Révision : 13 octobre 2007

 
 
 
 
www.voyanceclermontferrand.fr