questions/reponses sciences-humaines methode coué epictete fal-nameh temoignages voyance clermont ferrand voyance sagesse du tarot travaux occultes


Une définition du Feng Shui    livre sur le feng shui ici

Le Feng Shui est une discipline dont l'objet est d'aménager l'espace de façon à optimiser la circulation de l'Énergie Cosmique en vue d'améliorer la qualité de vie.

  • En français, on écrivait jusqu'à récemment "Fong Chouei", le terme "Feng Shui" étant un néologisme dérivé de l'anglais mais qui semble s'imposer actuellement. Le mot "espace" peut être pris dans son acception la plus large possible (environnement) ou dans un sens plus restreint (habitat, maison, logement) suivant "l'école" du Feng Shui à laquelle on veut se référer. "Optimiser" signifie ici "rendre efficace au plus haut degré" et ne doit pas être confondu avec "harmoniser" ou "équilibrer", car certaines situations fengshuiques peuvent être très bénéfiques sans être équilibrées ou précisément parce qu'elles ne sont pas équilibrées. La notion chinoise d'"Énergie Cosmique" sera exposée ultérieurement. Le terme "qualité de vie" englobe tout ce qui peut rendre la vie humaine plus agréable, que ce soit la santé, le bien-être, le succès, la richesse, la notoriété, la prospérité, l'amour, l'amitié ou les satisfactions morales, etc.

  • Le Feng Shui, par définition, n'est pas une discipline spéculative comme, par exemple, la métaphysique, mais une discipline pratique — on pourrait même dire utilitaire. Il n'est pas destiné à promouvoir la connaissance pure dans un domaine quelconque, mais uniquement à rendre notre vie plus satisfaisante et plus fructueuse.

  • Par définition aussi, le Feng Shui est une discipline tout à fait profane : il n'a absolument aucune relation avec une quelconque croyance ou pratique religieuse. Il est exactement dans le même cas que l'astrologie chinoise et l'acupuncture chinoise. Toute référence à une croyance ou pratique religieuse constituerait une dérive ou une imposture. On peut pratiquer le Feng Shui authentique ou faire appel aux services d'un vrai maître du Feng Shui sans risque d'être embringué dans une secte.
  •  
  • La cosmogonie chinoise

  • La cosmogonie est la théorie de la naissance, de l'organisation et du fonctionnement de l'Univers tout entier.

  • Les premières ébauches de la cosmogonie chinoise remontent à environ dix mille ans avant J.-C. Mais, selon la tradition écrite, c'est l'empereur Fou-Hi (XXXe siècle av. J.-C.) qui avait jeté les bases officielles de cette cosmogonie.
  •  
  • Les applications

  • La cosmogonie chinoise une fois officialisée, toute une floraison d'applications virent le jour, chacune d'elles constituant une discipline à part entière. Ces diverses disciplines sont le Yi-king, l'astrologie, l'acupuncture, la phytothérapie, la macrobiotique, la nécromancie, la géomancie, etc. La plupart d'entre elles, notamment l'astrologie et la géomancie, furent codifiées et officialisées sous le règne de l'illustre empereur Houang-Ti (2704-2581 av. J.-C.).

  • On doit constater que toutes les disciplines proprement chinoises sont étroitement liées entre elles, car elles procèdent toutes d'un fonds commun, à savoir la cosmogonie chinoise. En d'autres termes, les principes fondamentaux de la cosmogonie chinoise régissent toutes ces disciplines.
    La géomancie chinoise et le Feng Shui

  • Parlons maintenant de la géomancie chinoise en particulier. Au début, c'est-à-dire il y a près de cinq mille ans, cette discipline bien entendue visait à améliorer la qualité de vie à tous égards en assurant une circulation optimale de l'Énergie Cosmique dans l'environnement.

  • Mais pendant les premiers siècles, les géomanciens s'étaient surtout occupés du bien-être et de la prospérité des Empereurs, des hauts dignitaires de l'Empire, des potentats. Ils installèrent, aménagèrent et agencèrent les palais impériaux, les tombes royales, les demeures seigneuriales. Il est à noter qu'ils attachaient alors autant d'importance au domaine des morts qu'à celui des vivants — car, pour les Chinois, les morts exercent une influence déterminante sur les vivants.

  • Ce n'est qu'au début du deuxième millénaire avant J.-C. que certains géomanciens commencèrent à s'occuper des gens du peuple, en se confinant principalement aux humbles habitations de ceux-ci. Ils n'osèrent pas appeler "géomancie" leur art ainsi démocratisé, mais le baptisèrent "Feng Shui", et ils se donnèrent le nom de "maîtres du Feng Shui" au lieu de "géomanciens". On voit donc que les origines du Feng Shui remontent à environ 4.000 ans.

  • Au cours des quarante siècles suivants, la géomancie chinoise et le Feng Shui existent côte à côte. Il n'y a pas à proprement parler de frontière bien définie entre les deux ; souvent même on les prend l'un pour l'autre, d'autant plus que certains praticiens du Feng Shui n'hésitent pas à sortir du cadre initial de leur art et à s'occuper de sites, de paysages, de cimetières et de tombeaux du grand public. On pourrait par conséquent comparer, en quelque sorte, la relation qui existe entre la géomancie chinoise et le Feng Shui à celle entre la haute couture et le prêt-à-porter.

  • Depuis ses débuts jusqu'à nos jours, le Feng Shui se pratique de façon continue, sans heurts ni bouleversements, comme une parfaite pièce d'horlogerie, en s'enrichissant d'enseignements au cours des âges, pour devenir finalement un art extrêmement raffiné et utile. Non content d'être une composante essentielle de la vie quotidienne dans le monde chinois, il est en passe de le devenir en Amérique du Nord et en Europe, c'est-à-dire dans les pays les plus industrialisés de la planète.


    La pratique du Feng Shui

  • Le maître d'armes dit à Monsieur Jourdain, le Bourgeois Gentilhomme : "Tout le secret des armes ne consiste qu'en deux choses, à donner et à ne point recevoir". Nous pourrions l'imiter pour dire : "Tout l'art du Feng Shui ne consiste qu'en deux choses, à prévenir le Chi de mauvaise qualité et à faire circuler le Chi de bonne qualité dans notre environnement".

  • Pratiquer le Feng Shui, c'est construire et intégrer une habitation, un lieu de travail, un magasin, un atelier, une tombe, etc., en harmonie avec le Chi équilibré. Si l'on y arrive, alors la santé, la vie sentimentale, la chance, la fortune seront favorisées. Si l'on évolue dans un environnement où l'Énergie Cosmique est perturbée, alors on court le risque de maladies, de catastrophes, de peines de cœur, de faillite.

  • Les règles du Feng Shui et leur application sont d'une grande subtilité et d'une extrême complexité. Elles nécessitent en général l'intervention d'un spécialiste. Cependant, chacun peut, à partir de quelques données de base, en tirer le plus grand profit.

  • On peut appliquer les règles du Feng Shui soit de façon positive, en aménageant dans les conditions bénéfiques, soit de façon négative, en corrigeant les conditions maléfiques existantes.

  • Voici quelques exemples de mesures positives et de mesures négatives.

    Quelques mesures positives

    1. Un site de construction doit être orienté vers le sud, avec la perspective la plus dégagée possible. Au nord, l'idéal est d'avoir un rideau de collines, des montagnes, une forêt ou, pour un seul bâtiment, au moins quelques arbres. S'il passe une rivière ou un ruisseau, ce doit être devant et non derrière la maison.

    2. La porte d'entrée d'une maison ou d'un appartement doit être solide, hermétique. Elle doit s'ouvrir vers l'intérieur. Il ne faut pas qu'elle donne sur un escalier, sur des toilettes ou sur une cloison ; s'il en est ainsi, on devrait placer un grand miroir dans l'entrée, face à la porte.

    3. Les portes des pièces d'une habitation doivent absolument s'ouvrir vers l'intérieur. Si ce n'est pas le cas pour l'une d'entre elles, placer une plante verte sur la gauche en entrant, ou un miroir sur le mur en face, ou encore un aquarium dans la pièce concernée.

    4. La salle de séjour devrait avoir deux portes, l'une proche du hall d'entrée et l'autre donnant plus directement sur les autres pièces. Aucun fauteuil du salon ne doit tourner le dos aux portes ou à la cheminée. Une table carrée ou surtout ronde sera préférée à une table trop longue. On peut installer un téléviseur en coin, à condition de mettre sur sa gauche une plante verte.

    5. Dans la cuisine, il ne faut pas que le plan de travail et la cuisinière amènent la personne qui fait la cuisine à tourner le dos à la porte. Cuisinière et évier devraient être éloignés l'une de l'autre. Il faut éviter de faire sa lessive dans la cuisine.

    6. La salle de bains doit être aussi loin de l'entrée de la maison que possible. Elle ne doit pas non plus se situer au fond d'un couloir.

    7. La chambre à coucher est la pièce la plus importante de la maison. L'orientation du lit devrait être en harmonie avec les positions zodiacales temporelles de naissance du dormeur. Le lit ne doit pas être positionné directement face à la porte ; il faut toutefois que celle-ci soit visible depuis le chevet. Pas de poutre apparente ou d'installations électriques au-dessus du dormeur, ni de téléviseur ou d'appareil électronique face à lui. Il faut proscrire plantes vertes et aquarium dans la chambre à coucher.

    8. Il vaudrait mieux ne pas avoir des fenêtres à l'ouest. Le côté supérieur de toute fenêtre doit dépasser la taille des occupants de la maison.



    Quelques mesures négatives

  • Il n'est souvent pas possible de changer de lieu d'habitation ou de modifier profondément un lieu de vie néfaste. Mais il existe des remèdes aux divers problèmes d'harmonisation. Voici quelques-uns de ces remèdes :

    1. Les miroirs nous permettent de renvoyer les bons ou mauvais flux du Chi selon nos désirs.
    2. Les cristaux et boules de cristal neutralisent les mauvais flux. On les dispose dans les coins nus des pièces, de préférence à une certaine distance d'une source de lumière ou de chaleur.
    3. On doit placer les luminaires dans les endroits vides et toujours en position décalée par rapport à l'entrée pour favoriser les bons flux.
    4. Les plantes vertes et les fleurs rééquilibrent le Chi d'un lieu suivant des normes très subtils.
    5. Les aquariums sont presque toujours bénéfiques, sauf dans la chambre à coucher. Dans un commerce — boutique ou restaurant —, ils sont pratiquement indispensables !




  •  
    www.voyanceclermontferrand.fr